loading

Glattpark/Lignières. Vivre le sport automobile historique en direct, tel est le fil rouge de cette troisième édition de Lignières Historique qui se tiendra du 3 au 5 juillet 2015 sur l'unique circuit de Suisse. Opel présente deux véhicules impressionnants, vainqueurs du Rallye de Monte-Carlo : D'une part l'Opel Ascona 400 qui remporta le Rallye de Monte-Carlo, conduite par le pilote légendaire de Rallye, Walter Röhrl, en 1982, et d'autre part l'Opel Ampera qui franchit en 2012 la ligne d'arrivée en vainqueur du Rallye de Monte-Carlo en tant que véhicule électrique.

 

L'Ascona 400 démontrera ses performances dans le cadre de l'« Historic Racing Demo » lors de différentes apparitions samedi et dimanche. L'Opel Ampera quant à elle jouera un tout autre rôle puisqu'elle participera, en tant que première voiture Pace Car électrique, au Swiss Energy Grand Prix, la première course au monde de 12 heures, dédiée aux véhicules électriques.


Opel Ascona 400 : une légende de rallye vivante !

 

En 1982, Walter Röhrl remporta avec son co-pilote Walter Geistdörfer le championnat du monde de rallye et notamment le légendaire Rallye de Monte-Carlo comme consécration dans la même année. Durant toute la saison, l'Ascona fonctionna comme une horloge et les deux as des rallyes ont pu être sacrés champions du monde de rallye dès la onzième course sur douze.

 

Ceci étant d'autant plus admirable que l'Ascona 400 fut la dernière voiture de course de rallye ayant remporté un championnat du monde de rallye avec une propulsion arrière et qu'elle devait affronter de puissants adversaires équipés d'une transmission intégrale.

 

L'Opel Ascona 400 Rallye en chiffres :

 

Année de construction :         1981

 

Cylindrée :                           2 390 cm3

 

Cylindres :                           4 (quatre soupapes par cylindre)

 

Puissance :                          240 ch

 

Vitesse :                             jusqu'à 225 km/h selon le rapport de pont

 

Dimensions (L / l / h) :          4’321 x 1’670 x 1’380 mm

 

L'Opel Ampera remporte du premier coup l'e-Rallye de Monte-Carlo

 

Le mois de mars 2012 est considéré comme un mois historique dans les livres d'histoire d'Opel. En effet, après avoir été élue « Voiture de l'année 2012 » au Salon international de l'automobile de Genève, l'Opel Ampera remporta d'emblée quelques jours plus tard le 13e Rallye de Monte-Carlo pour les voitures électriques et à propulsion alternative. Au total, quatre Ampera se sont classées parmi les 10 premiers véhicules pour un nombre de participants de 130 véhicules à entraînement électrique et alternatif, dont une multitude de voitures d'usine. Le concept de l'Ampera a su démontrer sa grande fonctionnalité lors des épreuves astreignantes d'uniformité, focalisées sur la consommation pour une conduite efficiente.

 

L'Opel Ampera est la première voiture électrique sans restriction d'autonomie due à la batterie. Ses roues sont animées électriquement en permanence. Une batterie lithium-ion d'une capacité de 16 kWh alimente le moteur électrique de 150 ch en énergie. Selon le style de conduite et les conditions d'utilisation, il est possible de parcourir jusqu'à 80 km sur batterie seule et entièrement chargée, donc sans émettre aucune émission. Le groupe propulseur électrique de l'Ampera offre un couple de 370 Nm, disponibles immédiatement, et une accélération du démarrage aux 100 km/h d'à peine neuf secondes. La vitesse maximale s’élève à 161 km/h.

 

Grâce à son autonomie illimitée et à sa disponibilité permanente, l'Opel Ampera est la voiture Pace Car idéale dans les courses sans émission pour voitures électriques !

Vers le haut