loading
  • Unique : le premier Diesel 2,0 litres en moteur hors-bord 200 ch
  • Spécifique : c’est le Suédois Cimco Marine AB qui développe la version marinisée
  • Doué : les performances d’un in-bord, la souplesse d’un hors-bord

 

Russelsheim / Glattpark. Son nom en dit long : le moteur Diesel Opel marinisé par Cimco Marine AB s’appelle OXE, ce qui en suédois signifie bœuf. Le moteur est donc fort comme un bœuf, et il est vrai qu’il n’a pas son pareil pour faire fendre les flots à des bateaux à hautes performances. Ce moteur hors-bord, basé sur le moteur Diesel de 2,0 litres construit dans l’usine Opel de Kaiserslautern, en Allemagne, anime les modèles Cascada, Insignia ou  Zafira. La version marine du quatre-cylindres délivre 147 kW/200 ch à 4’100 tr/mn et offre un couple maximal de 400 Nm à 2’500 tr/mn. « La vente de composants nous permet de viser des segments de marché de taille modeste, mais qui comptent beaucoup car nos produits y sont très appréciés.

 

 Le Diesel OXE en est une parfaite illustration. La fourniture de ce moteur à Cimco Marine AB nous permet d’exploiter au mieux nos capacités de production de moteurs à Kaiserslautern, » explique Alex Thielemans, Manager Components Sales chez Opel. Le moteur Diesel OXE est fabriqué en Allemagne et est particulièrement résistant et facile à entretenir. Lorsqu’il est utilisé à des fins maritimes, le moteur ne doit être entretenu que toutes les 200 heures avec une révision en profondeur après 2’000 heures. Les moteurs de bateaux sont soumis à des efforts importants car ils doivent fonctionner à plein gaz la plupart du temps.

 

Exploité dans ce contexte, le moteur Diesel turbocompressé consomme 43 litres/heure – soit une baisse considérable de 42% par rapport à un moteur hors-bord deux-temps moderne comparable (73 litres). En outre, le Diesel d’Opel se montre silencieux, et réduit considérablement les émissions de bruit. Ainsi, ce moteur Diesel peut augmenter considérablement l’autonomie des bateaux rapides destinés à la pêche au gros, des bateaux de secours en mer ou utilisés pour la pisciculture en zones côtières. D’ailleurs, l’un des premiers moteurs OXE livrés était destiné à une ferme aquacole écossaise où l’on élève le saumon. Un autre avantage des moteurs Diesel est le fait que le carburant est peu inflammable. Certains ports interdisent même l’accès aux hors-bords équipés de moteurs essence en raison du risque potentiel d’incendie – cette interdiction ne s’applique pas à l’OXE.

 

 « Notre choix s’est porté sur le moteur Opel car c’est un chef-d’œuvre de technologie. Il a eu l’occasion de faire ses preuves sur des centaines de millions de kilomètres. Il nous semblait essentiel de passer de l’essence au gazole, car ce carburant permet de réduire les risques d’incendie. De plus, les moteurs Diesel offrent une longévité plus importante. Ils sont plus fiables et jouissent de périodicités d’entretien plus grandes dans le cas d’une utilisation intensive, et ils ont une plus grande autonomie à pleine puissance. Enfin, le gazole est un carburant largement diffusé et disponible partout, » argumente Magnus Folin, CEO de Cimco Marine.

CIMCO Marine AB a testé plusieurs moteurs Diesel automobile afin de trouver un bloc qui convienne. Le moteur à quatre cylindres Opel l’a emporté car il s’est montré plus robuste. La période d’essais intensifs a duré trois ans et s’est achevée fin 2015. « Nous avons mis des années pour valider le moteur et il s’est avéré être un moteur extrêmement robuste et durable, » a souligné Christer Flodman, Cimco Technical Manager, raison pour laquelle le choix s’est porté sur ce moteur fabriqué en Allemagne – et sur la fiabilité Opel.

Massimo Giraud, Assistant Chief Engineer au Centre de développement Opel de Turin, explique la démarche :

« adapter notre moteur à un environnement très différent représentait un gros défi. Nous avons dû changer la philosophie du moteur en revoyant complètement l’étalonnage. Pour cette application marine, nous avons abandonné l’abondance de couple à bas régime pour privilégier la puissance à haut régime nécessaire à une bonne vitesse de croisière. Mission accomplie ! »

 

CIMCO a également adapté le quatre-cylindres en ligne pour une utilisation dans un milieu marin exigeant. Le moteur dispose maintenant d’un système de carter sec pour garantir sa lubrification sous n’importe quelles conditions. La firme suédoise a mis au point un système breveté de transmission du mouvement par courroie, qui transfère la puissance du moteur jusqu’au réducteur et à l’hélice. Le bloc de transmission devait être capable de supporter le couple élevé du turbo Diesel. Cette transmission sophistiquée donne au pilote un contrôle précis des régimes lents, essentiel pour les missions de recherche et de sauvetage. Cette possibilité d’évolution est totalement inconnue des moteurs deux temps, dont le couple est faible. Dernier point mais non des moindres, le Diesel OXE possède un système de liquide de refroidissement en circuit fermé – un avantage décisif quand un bateau évolue dans des eaux gelées ou dans un milieu avec beaucoup de végétation aquatique.

 

http://www.oxe-Diesel.com/

Vers le haut