loading
  • Démarrage dès cette année du montage du Grandland X dans une nouvelle
    co-entreprise du Groupe PSA à Walvis Bay
  • Une nouvelle dynamique pour les activités en Afrique australe
  • La croissance hors Europe est l’un des principaux axes du plan stratégique PACE!

Opel renforce son implantation à l’étranger avec une usine d’assemblage en NamibieGlattpark / Rüsselsheim. Opel poursuit son offensive à l’export sur les marchés hors Europe en s’appuyant sur l’outil de production international du Groupe PSA. La production de modèles Opel va ainsi démarrer dès cette année une usine en Namibie, a-t-il été annoncé aujourd’hui. Une nouvelle étape qui va permettre à Opel de renforcer sa présence en Afrique australe.

« Le développement de ventes rentables, particulièrement sur des marchés hors Europe, est l’un des axes fondamentaux de notre plan stratégique PACE!, et nous accomplissons de grands progrès dans ce domaine, » a déclaré Michael Lohscheller, CEO d’Opel/Vauxhall. « La décision d’aujourd'hui montre également à quel point Opel peut tirer parti d’être membre du Groupe PSA. Nous profitons de l’implantation internationale de notre société mère pour prendre pied sur des marchés à forte croissance. »

Dans un premier temps, Opel va produire son SUV Grandland X à Walvis Bay, en Namibie, en assemblant le véhicule en SKD (Semi Knocked Down) dès le second semestre 2018. D’autres produits arriveront par la suite.

Groupe PSA et Namibia Development Corporation (NDC) ont décidé de créer une co-entreprise pour assembler des Opel et des Peugeot à Walvis Bay. Le volume annuel envisagé se monte à plus de 5’000 unités d’ici à 2020.

« Cette décision et cette mise en œuvre très rapides témoignent d’une excellente coopération entre nos différentes marques, » a déclaré Jean-Christophe Quémard, Executive Vice-President, Africa-Middle East de Groupe PSA. « Ce projet est aussi l’illustration que la marque Opel a un réel potentiel dans la région. »

L’offensive à l’international fait partie du plan stratégique PACE! d’Opel/Vauxhall qui doit permettre le retour à une rentabilité durable. Opel a l’ambition de doubler les ventes à l’étranger d’ici à 2020. L’objectif est de réaliser 10% du volume des ventes Opel hors Europe d’ici au milieu des années 2020. Pour y parvenir, la marque va renforcer sa présence sur 15 marchés d’exportation en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud où elle est déjà présente, et arriver sur plus de 20 nouveaux marchés export d’ici 2022.

La décision d’assembler aussi des Opel en Namibie pour fournir demain le marché africain n’est pas la première démarche qu’entreprend Opel pour aller dans ce sens : ces derniers mois, le constructeur de Rüsselsheim a déjà désigné de nouveaux partenaires bien implantés pour diffuser la marque en Afrique du Sud, au Maroc et en Tunisie. Une approche qui ouvre la voie à la croissance sur ces marchés qui seront demain très importants.

Vers le haut