loading
  • Puissante: avec un design avant et arrière sportif ainsi que des roues 20 pouces remarquables
  • Précise: châssis FlexRide et freins Brembo avec conception spéciale pour le Nürburgring
  • Efficace: construction légère, technologie turbo et boîte automatique huit vitesses à faible frottement
  • Maniable: transmission intégrale avec Torque Vectoring, pneus sport Michelin ultra performants
  • Contrôlée: nouveau siège Sport Performance Opel avec un maintien latéral et un confort accrus
  • Rapide: la GSi distance la version OPC plus puissante du modèle précédent sur la boucle nord du circuit
  • Sur mesure: l’Insignia GSi est disponible en version Grand Sport et Sports Tourer

Glattpark/Provence.  Plus puissante, plus précise, encore plus efficace: la nouvelle Opel Insignia GSi s’impose comme une véritable voiture de sport d’exception, prête à séduire les amateurs. Une machine de pilotage par excellence pour un plaisir maximum et une adhérence accrue sur toutes les routes. Le châssis au réglage particulièrement dynamique et les nouveaux pneus sport Michelin montés sur des jantes de 20 pouces disponibles sur demande assurent un niveau d’adhérence extrêmement élevé. La transmission intégrale avec Torque Vectoring est unique dans ce segment – grâce à cette technique, la nouvelle Opel Insignia GSi est plus agile dans les virages, offre un guidage latéral optimal pour une stabilité maximale et brille par sa traction exemplaire. Afin de vivre une expérience de conduite encore plus active, il est également possible de changer les vitesses de la nouvelle boîte automatique huit vitesses directement à l’aide des palettes du volant.

La combinaison particulière avec sa construction légère, son centre de gravité bas et la puissance de son moteur turbo deux litres est typique de la nouvelle actuelle d’Insignia. Cela donne un excellent rapport poids / puissance. Autant de trésors intérieurs méritent un extérieur particulier. Avec ses éléments de design chromés ainsi que son becquet arrière caractéristique assurant l’entraînement souhaité de l’essieu arrière, l’Insignia GSi Grand Sport transmet un message des plus clairs: il s’agit là d’un véritable look sportif. D’autres éléments comme le siège Performance Opel avec revêtement en cuir spécialement développé par Opel pour la GSi, le volant sport et les pédales en aluminium ont également de quoi charmer les vrais connaisseurs.

L’entrée dans le monde GSi commence avec la Grand Sport à CHF 49’900.-- (prix catalogue de CHF 54’400.-- déduction faite de la prime Flex de CHF 4’500.--). Pour cela, il existe une machine de pilotage par excellence promettant un plaisir de conduite maximal sur toutes les routes. Et si toute la famille souhaite profiter de la sensation sportive, l’Insignia GSi propose une version Sports Tourer plus spacieuse à partir de CHF 51’300.-- (prix catalogue de CHF 55’800.-- déduction faite de la prime Flex de CHF 4’500) pour une expérience de conduite toute aussi sportive sans pour autant faire l’impasse sur l’espace et la praticité. (Tous les prix PC TVA incluse pour la Suisse). Les premiers véhicules seront disponibles chez les distributeurs suisses en mars 2018.

À travers l’«enfer vert»: testée sur le circuit de course le plus dur du monde

L’ajustement de précision d’Opel donne vie à une Insignia avec une efficacité sportive sans précédent. La GSi offre un nouveau niveau de sportivité moderne qui se caractérise par une excellente adhérence et une précision implacable. Des talents que les amateurs de modèles sportifs de moyenne gamme savent apprécier. Et qui se lisent aussi sur le chronomètre. «La construction légère, la conception de châssis haut de gamme avec le développement poussé des amortisseurs hydrauliques et de l’adaptation logicielle, la transmission intégrale unique ainsi que les pneus haute performance rendent la GSi aussi précise et puissante que nous le souhaitions» explique Volker Strycek, le directeur Opel Performance Cars et Motorsport à propos de la course sur le Nürburgring. «Le résultat est perceptible: avec la nouvelle Insignia GSi Grand Sport, j’effectue le trajet de la boucle nord jusqu’à douze secondes plus vite qu’avec le modèle précédent OPC plus puissant – je conduis bien sûr chaque mètre en repoussant les limites. Si le tracé du circuit devient plus exigeant, comme lors de virages ou avec un coefficient de frottement plus bas et lorsque le véhicule doit être particulièrement maniable et précis, alors l’Insignia GSi est réellement la plus rapide et la plus facile à contrôler.»

L’Opel Insignia GSi a été peaufinée sur la légendaire boucle nord du Nürburgring. Les ingénieurs d’Opel ont conçu un tout nouveau châssis pour la GSi dans l’endroit jadis surnommé l’«enfer vert» par le champion du monde de Formule 1 Jackie Stewart. Des suspensions plus courtes abaissent la berline de dix millimètres, des amortisseurs sport spéciaux réduisent les mouvements de la carrosserie à un minimum, même lors d’une conduite rapide. Les freins puissants Brembo à quatre pistons ainsi que la direction déjà directe ont été spécialement adaptés. L’Insignia GSi est disponible de série avec le châssis FlexRide électro-mécanique. Il adapte en quelques millièmes de seconde les amortisseurs et la direction. En outre, la commande modifie la courbe caractéristique de la pédale d’accélérateur ainsi que les points de changement de vitesse de la boîte automatique huit vitesses de série. Le conducteur peut choisir entre les modes Standard, Tour et Sport. Selon le mode, la direction et l’accélération réagissent soit plus doucement soit encore plus directement. En exclusivité pour la GSi, il existe en plus le mode Competition (sur l’affichage: «Mode Sport») qui s’active via le bouton ESP. Si ce bouton est pressé deux fois, l’ESP offre au conducteur chevronné un angle d’embardée plus grand avec le contrôle de la traction désactivé – par exemple pour un plaisir de conduite à l’état pur sur la boucle nord.

En combinaison avec les pneus extrêmement adhérents Michelin Pilot Sport 4 S et les grandes jantes de 20 pouces, le châssis sport offre un niveau d’adhérence exceptionnel. De plus, les moteurs turbo puissants mêlés à la transmission intégrale de série avec Torque Vectoring sont époustouflants.

«C’est l’association d’un poids léger – surtout sur l’essieu avant – d’un centre de gravité bas, d’une manœuvrabilité ludique ainsi que d’une puissance turbo utilisable sur une large plage de régimes, et ce avec une traction optimale, qui rend la GSi si rapide. C’est l’efficacité à l’état pur. Le haut niveau d’adhérence est parfait pour la boucle nord du circuit et garantit un plus en matière de plaisir de conduite et de sécurité sur les routes publiques», s’enthousiasme le pilote de voiture de tourisme Strycek à propos du nouveau modèle sportif Opel.

Les attributs sportifs: du nouveau siège sport Opel Performance au ciel de pavillon

Parmi les vertus sportives de la nouvelle Opel Insignia GSi, on compte des éléments de design, des points forts techniques et des accessoires. Tout en haut de la liste, on retrouve le nouveau siège baquet développé par Opel même. Le siège Sport Performance Opel certifié par l’AGR (Aktion Gesunder Rücken e.V.) mêle un maintien latéral exceptionnel et un confort accru durant les longs trajets et offre toutes les fonctions de confort de la série Insignia. Le siège intégral de la GSi dispose d’une ventilation, d’un chauffage, d’une fonction massage (siège du conducteur) ainsi que de bourrelets latéraux réglables. La plus sportive des Insignia est dotée d’un dossier haut avec appuie-tête intégré et du passage exemplaire de la ceinture à hauteur des épaules. Le client Opel peut faire son choix parmi deux combinaisons de cuir, toutes deux pourvues d’un logo GSi.

Le siège élégant au design inspiré du cobra royal est réglable électriquement : longueur, hauteur, inclinaison du coussin et angle du dossier. Les coussins gonflables des supports lombaires à quatre positions ainsi que les bourrelets latéraux réglables peuvent être également activés électriquement. Tous ces réglages peuvent être enregistrés par le conducteur avec la touche mémoire, seul le réglage de la profondeur d’assise se fait manuellement. La climatisation et le chauffage sont intégrés dans le dossier et les coussins. Une fonction massage du dos est également disponible. Le nouveau siège Performance est unique grâce à la cohabitation des caractéristiques de soutien latéral sportif et du confortable équipement, le tout développé à Rüsselsheim par des experts pour une bonne assise.

Et cela ne va pas de soi car les constructeurs automobiles achètent généralement des sièges intégraux ultra-sportifs chez des fournisseurs spécialisés. Dans les cas de l’Opel Insignia GSi, tout est différent. Le constructeur automobile de Rüsselsheim utilise des compétences élevées également pour la conception des structures de sièges. Dès le départ, un système modulaire a été conçu pour la deuxième génération de l’Insignia, la dernière étape étant le siège intégral Performance. Ainsi, toutes les fonctions de confort peuvent être conservées également avec un véritable siège Sport. La conception propre à Opel offre également des aspects élégants: les entrées d’air du siège ressemblent légèrement aux éléments de l’avant de l’Opel Insignia GSi. Chaque détail fait de ce véhicule un véritable ensemble.

La structure de base du siège Sport Performance provient également de chez Opel. Les principales pièces en acier proviennent de l’atelier de Kaiserslautern. Le développement et la fabrication homogènes du nouveau siège baquet permettent également un gain de poids sensible. Alors que le siège Sport – sans toutes ses fonctions de confort comme pour la GSi – pèse quand même 28 kilogrammes dans la Corsa OPC disponible depuis plusieurs années, le nouveau siège intégral avec toutes ses fonctions de l’Opel Insignia GSi ne pèse que 26 kilogrammes.

Le volant sport en cuir aplati et dynamique, les pédales sport en aluminium et le ciel de pavillon noir renforcent la sensation sportive du cockpit et de l’habitacle.

Quand puissance rime avec efficacité: voilà les promesses de l’Opel Insignia GSi

Si l’Insignia GSi en version Grand Sport se présente sous des allures d’athlète avec ses éléments de design avant et des extrémités de tuyaux d’échappement chromés, ainsi que son becquet imposant qui assure l’entraînement souhaité de l’essieu arrière, elle cache sous sa carrosserie une grande praticité. L’espace et le confort accrus vont de pair avec le système d’infodivertissement ultramoderne Opel IntelliLink et la meilleure connectivité OnStar[1].

Le compartiment arrière de l’Insignia GSi Sports Tourer offre la même capacité de chargement exemplaire de 560 à 1’665 litres que son homologue et peut être fractionné de manière flexible grâce à la banquette arrière rabattable de type 40:20:40. Afin de rendre le chargement aussi simple que possible, le hayon motorisé à capteurs s’ouvre et se ferme avec un simple mouvement du pied au niveau du pare-chocs arrière, sans avoir à toucher le véhicule. L’Insignia GSi offre aux conducteurs différentes technologies de pointe populaires, telles que l’éclairage matriciel IntelliLux LED®, l’alerte de collision avant avec détection des piétons ou encore le freinage d’urgence automatique. La nouvelle Insignia GSi séduit ainsi en tant que voiture sportive du quotidien en version Sports Tourer et en tant que berline sportive sans compromis en version Grand Sport et convient à toute la famille en alliant à la fois performances et commodité.

34 ans de tradition: les modèles GSi d’Opel

L’Opel Insignia GSi poursuit une longue tradition de modèles Opel sportifs avec la ligne GSi. En 1984, la Manta GSi ainsi que la Kadett GSi (115 ch pour 1800 cm3) firent fureur pour la première fois. Quatre ans après déjà, la Kadett 2.0i GSi 16V affichait une puissance de 150 ch grâce aux deux arbres à cames en tête et la technique des quatre soupapes. Ce moteur high-tech se retrouva également dans le modèle suivant, la première Astra. En guise d’alternative à partir de 1993, une Astra GSi avec 1800 cm3 et 125 ch fut disponible. Même les différentes générations de Corsa eurent leurs modèles GSi: à commencer par la Corsa A de 100 ch (1988), devenue un classique depuis longtemps. On termina par la Corsa D en août 2012 – La gamme GSI n’a pas dit son dernier mot!

 

[1] Le service OnStar requiert une activation et dépend de la couverture du réseau et de la disponibilité. À la fin de la période d’essai gratuite, les services OnStar deviennent payants. L’étendue des prestations payantes peut différer de celles offertes durant la période d’essai gratuite. Les conditions générales de vente s’appliquent. Visitez http://de.opel.ch/onstar/onstar.html pour plus de détails.

Vers le haut